Croatie, perle de l’adriatique #2

 

Primosten

D’après certaines informations retenues sur internet et d’autres blog, Primosten est un charmant petit village à visiter. Avant de rentrer à l’appartement on fait donc un crochet par cette ville, située sur une presqu’île le long de la côte de la Dalmatie.

 

 

Effectivement c’était une ville très mignonne bien qu’elle se visite rapidement, on peut faire le tour de la presqu’île et ainsi longer les deux bords de mer.

Bonne découverte pour finir la journée!

On rejoindra Split en fin de soirée pour se restaurer. Cette fois ci on teste les Pastas! Et c’est aussi l’occasion de prendre des photos de nuit!

 

 

 

Oups…on a pas le nom…

Mais il s’agit du 1er restau à droite derrière la fontaine Vodoskok (sur la grande place).

 

 

Ile de Brac

 
Aujourd’hui nous avons visiter une autre île celle de Brac près de Split.Pas d’excursion pour nous, on s’y rendre par ferry avec la Jadrolinija compagny.

C’est parti pour l’embarquement!

 

 

On s’éloigne peu à peu de Split j’en profite pour prendre quelques clichés supplémentaires de la ville!

 

 

Moins d’une heure plus tard on amarre à l’île de Brac, la ville d’arrivée est Supetar. On la visite rapidement car nous souhaitons prendre un bus pour aller à Bol.

 

 

Le car s’aventure dans des routes sinueuses et tortueuses, et une heure plus tard on arrive enfin à Bol (enfin, que du transport!).

Cette étape est déjà plus touristique on entend pas mal de personnes parler français et pour cause nous sommes tous ici pour découvrir la plus renommées des plages de Croatie: Zlatni Rat ou appelée aussi la « corne d’or « .

C’est le symbole et la curiosité de l’île de Brac de par sa forme et son emplacement qui change constamment en fonction du vent.

Nous marchons encore 2km pour y accéder depuis la station balnéaire de Bol….Petit à petit on s’approche, le paysage est magnifique, j’ai  rarement vue une mer mêlant d’aussi différentes couleurs de bleu

 

 

Le chemin menant à la plage est constitué d’une grande allée pavée avec des rangés de grands pins de chaque côté. Il est aussi bordé de pleins de cabanons qui vendent des petits accessoires souvenirs. Nous sommes à l’ombre mais nous avons trouvé le chemin très agréable, faisant un peu penser à certaines régions de la France avec tous ces pins.
Il y a aussi quelques restaurants, on en profite donc pour faire une pause, le restaurant choisi à vue sur la plage; chouette!

En prime les repas étaient excellents, ils auront mérités ma bonne note sur tripadvisor! nous vous conseillons donc grandement ce restau!

 

  Restaurant VERANDA du Centrar Marijan (appartement/hôtel)

Plut Zlatnog rata

BOL

 

 

Un petit après- midi plage s’en suit puis on regagne le bus afin de rejoindre Supetar, puis Split.
 

 

Le parc de Plitvice

 

Le parc de Plitvice se situe au Nord du pays, il est composé de 16 lacs reliés par des cascades.
Contrairement au Parc de Krka, pour accéder à celui-ci était tout un périple. On fait des recherches en amont, Mappy nous indique 2h40 pour y aller. Bon c’est faisable. Verdict sur le GPS: 3h20…là ce n’est plus du tout la même chose. Et pourtant l’itinéraire est le même.
On y va tout de même en espérant que le GPS se trompe.
Les minutes filent… Qui plus est, on passe un tunnel long de 5km à 60 km/h : horrible !
Au bout de 3h20 on arrive enfin au Parc. On ne remercie pas Mappy, qui ne doit sûrement pas prendre en compte les routes de campagne limitées à 60km/h!
Lorsqu’on arrive il y a du monde, on se gare loin, puis on file au parc. Il y a plusieurs parcours, selon le temps accordé. On choisit le parcours H (dure entre 4 et 6h) qui permet de remonter la partie supérieure des lacs en « train’ puis une descente à pied, une traversée à bateau, et de nouveau de la marche jusqu’à l’entrée du parc.
On commence notre découverte du parc, voici un aperçu:

 

 

Le cadre est magnifique. On retrouve les mêmes tons de couleurs qu ‘au Parc de Krka, mais c’est tout autant différent à la fois. Cela a été difficile de sélectionner les photos, elles sont toute autant belles les unes que les autres. Et il le rendu est à la hauteur des espérances.
On arrive aux successions de cascade.

 

 

La première partie étant explorée, on prend le bateau pour aller à la seconde. La ballade est paisible.
De l’autre côté le paysage est tout aussi beau.

 

 

 

 La ballade du beau parc s’achève ainsi. On remonte à l’entrée du parc par le « train ».

 

Zadar

 

 Le soir on part visiter Zadar, ce qui permet de couper le trajet en deux. On découvrira ainsi les deux curiosités de la ville, la première: l’orgue marine. 
C’est un ensemble de marches percées de trous et dans lesquelles ont été placées des tuyaux. Lorsque se les vagues viennent s’abattre dessus cela laisse passer plusieurs sons (air propulsé par la mer).
 
Et le second le salut au soleil: un disque de 22 mètres de diamètre constitué de panneaux de verre qui une fois le soleil couché, s’illumine grâce à la lumière accumulée au cours de la journée.
Tous deux ont été créés par un architecte: Nicolas Basic.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.